Conférence du 2 décembre La rage ouvrière

conf du 2 decembreUneTT117conference2decembre2017

À l’initiative de militants ouvriers de toutes tendances politiques (PCF, LFI, POID, etc.) mais aussi de syndicalistes, le 5 novembre 2016, lors d’une conférence réunissant 400 délégués, a été constitué le Mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République.

Le 18 mars 2017, à l’occasion de l’anniversaire de la Commune de Paris, nous avons affirmé, au mur des Fédérés, la nécessité de la rupture avec l’Union européenne et la Ve République, la nécessité de l’Assemblée constituante souveraine qui redonnera au peuple les moyens de décider.

À quelques semaines des élections, nous affirmions : « Rien ne sera réglé par l’élection du monarque sans couronne de la Ve République. »

C’est en septembre 2017 que le collectif national d’animation du Mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République a décidé de lancer l’appel « Unité pour chasser Macron ». Depuis, plus de 17 000 signatures ont été recueillies sur cet appel. Sur cette base, des dizaines de comités se sont constitués et ont mandaté leurs délégués à la conférence nationale du 2 décembre 2017, à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

La Tribune des travailleurs en rend compte sur quatre pages. “Il n’y a pas d’argent pour les agents. Pourtant, il faut trouver 67 millions d’euros pour les jeux Olympiques » s’exclame une militante syndicale. Une délégué marseillaise : « J’étais payée 687,61 euros net, que l’État a décidé de nous supprimer sans prévenir. On s’est battus avec les syndicats enseignants : 50 dossiers ont été récupérés, 3 sauvés. C’est déjà ça. Ce sont des mères de famille, ce sont nos enfants ! On a été purement et simplement jetés à la rue ! C’est une violence inouïe ! Marlène Schiappa : qu’en pense-t-elle de la situation de ces femmes de 50 ans ? J’attends sa réponse.«

Le journal rend compte de la rage ouvrière qui jaillissait des débats mais aussi de la volonté de rechercher la responsabilité du mouvement ouvrier, de lever les blocages de la division, comme cela se passe d’ailleurs très souvent dans les grèves, à la base, qui sont plus nombreuses qu’on le laisserait croire et souvent victorieuses.

Ne ratez pas ce dossier sans égal, traduisant l’état d’esprit général « en bas ». Une volonté féroce de battre la division et d’imposer l’unité.


L’appel adopté et l’ensemble des documents sont disponibles sur mouvementpourlarupture.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s