POID (94) mercredi 29 novembre « Comment défendre l’utilité du département quand il y a décision de supprimer des services ? »

cropped-nouveaulogopoid12.jpg 94

Suppression du 94 : Christian Favier mobilise les agents
photographies 94citoyens

Mardi 21 novembre le président PCF du conseil général Christian Favier a réuni 1400 employés territoriaux pour s’opposer au projet Macron de transfert des compétences des 3 départements de la petite couronne à la Métropole du Gand Paris. Christian Favier propose au Val-de-marnais d’envoyer une carte postale au conseil départemental : « supprimer des services utiles à tous, on dit NON »

Christian Favier explique que le gouvernement Hollande a déjà volé 93 M€ entre 2013 et 2017 au département pour le transfert de charges et la réduction de dotation non compensés

Le gouvernement Macron-Philippe veut maintenant porter le coup de grâce au département

Gouvernement au service des banques et des spéculateurs en embuscade derrière la pieuvre «  Métropole du grand Paris », il veut tout privatiser : les 76 crèches gérées par le Val-de-Marne, les 54 gérés par la Seine-Saint-Denis, la restauration scolaire, l’ entretien des parcs … tout ce qui échappe aux entreprises du CAC 40 !.

Macron l’a annoncé, le ministre Darmanin la confirmé : il s’agit de supprimer 120 000 postes de fonctionnaires dont 70 000 dans la fonction publique territoriale d’ici 2022 : c’est ce qu’exige l’Union européenne.

Afin d’y parvenir, le gouvernement voudraient que tous «  les acteurs » viennent discuter dans les forums régionaux de « l opportunité du maintien  de chaque politique publique » «  des transferts entre les différents niveaux de collectivités publiques, des transferts au secteur privé, voire des abandons de missions»

A juste titre les fédérations FO, CGT, Solidaires viennent de refuser d’y participer car ces forums régionaux ne visent qu’à les associer à la mise en œuvre d’une politique contraire à leurs mandats !

Et les présidents de région ont quitté la « conférence des territoires » qui n’a pas d’autre fonction que de co-élaborer avec les représentants des élus les contre réformes … contre les collectivités territoriales !

Dans sa lettre de préparation du budget 2018 le président Favier écrit : «  il ne saurait être question avec la préparation du budget primitif 2018 de nous soumettre à quelque forme d’austérité que ce soit et encore moins de favoriser un effacement du département »

Comment ne pas être d’accord avec cette déclaration ?

Mais comment comprendre que dans la même lettre de cadrage, Christian Favier annonce une baisse de 2% du budget de fonctionnement 2017 qui avec l’inflation et les dépenses liées au Glissement Vieillesse Technicité doit faire plus  ? Ce qui fait dire aux organisations syndicales des employés territoriaux du département ( CGT,UGICT,FSU,CFDT,FO ) 

«  Encore une fois, nos inquiétudes ne font que s’accroitre à l’ annonce des économies budgétaires que vous demandez aux directions, soit 100 millions en moins pour l’ années 2018 » 

Et les syndicats de préciser « Comment défendre l’utilité du département quand il est décidé de supprimer des services emblématiques et stratégiques » ou « comment prétendre sauvegarder les crèches quant on a recours au privé et que le personnel semble être la «  variable d’ajustement » ? Ou encore «  comment espérer mobiliser quand les conditions de travail des agents se dégradent continuellement : précarisation des emplois, non renouvellement des contrats des agents contractuels, sous-traitance ou externalisation » ?

Les syndicats n’ont-ils pas raison ?

Défendre le département, défendre les services publics, leurs usagers et les agents qui le servent exige de mettre ses actes en accord avec ses déclarations ! Les Val-de-Marnais n’ont pas élu le conseil départemental pour qu’il reporte contre eux dans le budget du département, la politique d’austérité du gouvernement Macron-Philippe !

L’intérêt de la population , du service public et de ses agents exige à l’ inverse de retirer la lettre de cadrage relayant les coupes exigées par le gouvernement !

RUPTURE AVEC LA POLITIQUE D’AUSTERITE DE MACRON

NE TOUCHEZ PAS AUX SERVICES PUBLICS DEPARTEMENTAUX

ET AUX PERSONNELS QUI LES SERVENT

NON A LA DISPARITION DU DEPARTEMENT

DANS LA METROPOLE DU GRAND PARIS

UNITE POUR CHASSER LE GOUVERNEMENT MACRON-PHILIPPE

Les militants du POID participent le 2 décembre avec des militants de toutes tendances à la préparation de conférence nationale des délégués des comités pour l’unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s