Comité de Boissy pour la rupture avec l'UE et la Ve République INVITATION

Comité de Boissy pour la rupture avec l’UE et la Ve République

 
Cher(e) camarade, cher(e) ami(e),
 
Vous êtes signataire (ou vous n’avez pas encore eu l’occasion d’en prendre connaissance) de l’Appel à l’unité pour chasser le gouvernement Macron-Philippe.
 
Nous vous invitons à la réunion qui se tiendra mardi 21 novembre, à 20h, salle de la Pinède (derrière la piscine), à Boissy.
 
Nous partageons la conviction qu’il est impossible d’attendre 2022, faute de quoi tous les acquis sociaux (Code du travail, retraite par répartition, allocations chômage, droits à la formation…) et conquêtes démocratiques qui sont les piliers de notre démocratie, hérités de décennies de lutte de classe (école républicaine, sécurité sociale et hôpitaux, logement social et APL, communes souveraines, services publics…) pourraient être gravement endommagés, voire détruits.
 
Le président Macron et le gouvernement Philippe sont les bras armés d’une Europe du capital, au mépris d’une Europe du travail et de la justice sociale qui reste à construireMacron a été élu par défaut grâce aux mécanismes de la Vème république, il n’a aucune légitimité dans la population.
Dans ce cadre, notre bureau de Poste de la rue de Paris est condamné. Ce serait le 8ème service public boisséen à être rayé de la carte !
 
Tout est fait pour paralyser les organisations syndicales dans des « concertations » où elles devraient avaliser des décisions déjà prises : hier, les ordonnances sur le Code du travail et aujourd’hui la contre-réforme du bac.
 
D’où viendra l’étincelle ? Comment ouvrir une issue ? La volonté de résister est bien réelle : APOGEI94, APAJH, collège Dunois, lycées Budé et Arago, retour à la semaine de 4 jours dans les écoles, …
Nous avons aussi la conviction qu’en nous regroupant sur la base de la nécessité incontournable de rompre avec l’UE, l’Europe capitaliste, nous pouvons aider à ce que, d’en bas, se dresse un véritable rapport de forces.
L’idée fait son chemin dans toutes les têtes quelles que soient les attachements des uns ou des autres à leurs organisations politiques.
 
Voilà ce dont nous proposons de discuter librement avec toutes ceux et celles qui s’inscrivent dans une dynamique de contestation politique radicale du pouvoir Macron, avec l’ambition de renforcer notre comité.
Nous mandaterons notre délégation à la Conférence nationale de tous les comités tels que le nôtre dans le pays.
 
Voilà pourquoi nous comptons sur vous ce 21 novembre et au-delà.
 
Cordialement,
Philippe Lefèvre (PCF)
André YON (POID)
 
Le 17 novembre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s